-->

La cuisine de Mémé

Recettes, trucs et astuces de maman Toinette et mémé Guisepina, cuisine provençale, italienne et bourgeoise

lllllllllllllllllll

info

Posté par lyncee à 00:54 - Commentaires [0] - Permalien [#]

POSITION DE LA BANNIERE DE PUB

Bien sur c'est que pour le mode avancé - Tu pousses le bouchon un peu loin zaza...

Que M. Canalblog se rassure on va pas la supprimer, ni la cacher, juste la deplacer.

Un chouia de bidouile du CSS dans la feuille de style
Une once de script en page d'accueil et pouf...pouf...c'est fait

allons y

Posté par lyncee à 13:06 - Commentaires [6] - Permalien [#]

LA PISSALADIERE

Une des préparation de base de la cuisine niçoise. Et oui, car il y a une vraie cuisine niçoise. Je ne vous parle pas de la salade niçoise qui n'a de niçoise que le nom. En France, il y a plein de spécialités dans tous les coins, mais de cuisine, je n'en connais que trois : la cuisine française, la cuisine lyonnaise, et la cuisine niçoise.

Or donc, la Pissaladière.

Pour la pâte : traditionnellement il faut une pâte à pain, voire une pâte brisée.
Pour la garniture : 2 kg d'oignons blancs, 15 filets d'anchois au sel, huile d'olive, sel, origan, thym, ail, olives noires (petites, menues, chair fine, des niçoises quoi. Surtout pas de grecques trop salées)

On fait revenir les oignons : dans un faîtout, vous mettez de l'huile d'olive (10 à 12 cuillères à soupe), puis les oignons découpés en rondelles, 2 gousses d'ail, l'origan, le thym, une pincée de sel (ça va aider les oignons à suer). Surtout : les oignons doivent blanchir, se compoter ( pas de la purée, ils sont encore en forme mais fondants), pas griller. Donc feu doux.
Pendant que les oignons cuisent, vous préparez le pissalat

Le pissalat: Ok, les puristes vont dire "Monsieur, ceci n'est pas du pissalat c'est une purée d'anchois". Je sais mais quand vous n'habitez pas Cagnes sur Mer ou Antibes ou Nice, vous faites comment ? Hein ? Bon !!
Donc vous prenez la moitié des anchois, vous les passer sous l'eau rapidement pour enlever le sel, vous réduisez en purée en incorporant petit à petit un filet d'huile d'olive.

Quand les oignons sont compotés, vous retirez du feu, vous incorporez le pissalat.

Vous prenez votre plaque à four avec la pâte, vous répartissez la garniture dessus, vous décorez avec les filets d'anchois qu'il vous reste, avec quelques olives, vous mettez un filet d'huile d'olive, et vous mettez au four préchauffé 200°(th6) 25 à 30 mn. Vous surveillez la couleur de la pâte sur les bords : dorée, c'est cuit.

Posté par lyncee à 16:55 - Commentaires [0] - Permalien [#]

INTERLUDE

Bon, là, faut pas déconner, il est 1 am et mes invités m'attendent. C'est moi qui fait le repas pour le réveillon.
A venir les recettes de :

fruit

Pain maison
Pissaladières
Cippoli (un délice)
Pâtes fraîches maison
Confit de carotte (avec le foie gras, à mourir heureux)

Posté par lyncee à 01:09 - Commentaires [1] - Permalien [#]

Terra Mare

SURF N' TURF


Recette de mon grand oncle, Livio Versace, émigré à Newark NJ en 1923.

Le surf : 2 grosses gambas fraiches par personne
Le turf : 2 tranches de filet de boeuf très fines "style carpaccio"
Miel, ail, citron, beurre, gingembre, vinaigre balsamique, sel.

Pour 4 personnes : mettez dans une poêle 50 g de beurre, 2 cuilleres à soupe de miel, 2 gousses d'ail haché fin, 5 à 6 rondelles fines de gingembre, le jus d'un citron. Faites revenir les gambas (attention, pas trop cuites). Quand elles sont cuites les retirées, déglacez au vinaigre (pas une tonne svp), salez à votre goût. Retirez la carapace des gambas, roulez les dans les tranches de carpaccio, 2 par assiette, arrosez avec la sauce. Gambas chaude, boeuf froid, un délice..... 

Posté par lyncee à 01:01 - Commentaires [2] - Permalien [#]

L'Americano (pas Gigi, le cocktail)

I drink, I'm drunk, I fall down. So what ?

Trop bon ce truc, chuis bourré grave

Peut être pas la vrai recette, mais celle que je préfère.

Sur des glaçons, 1/3 Martini rouge, 1/3 Campari, 1/3 Noilly Prat, 1 trait de Gin.

Sirotez!! 1 à 2, pas plus. Sinon retour début.

Posté par lyncee à 14:02 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Dans le rôle titre : L'AUBERGINE

Eggplant, melanjane, melanzana, tout ça c'est pareil, c'est l'AUBERGINE.

Il vous faut :       Que voila une belle aubergine!!!

des aubergines mures, violettes et peau tendue (1 aubergine moyenne par personne)
du thym, du basilic (frais ou sec), de l'origan, de l'huile d'olive, du gros sel, et pour les amateurs des pebrettes (piment frais vert ou rouge)ac157, et..... : une casserole.

1) Coupez franchement la queue de l'aubergine et découpez la en lanières (dans le sens de la longueur 1cmx1cm environ)
2) Faites bouillir de l'eau, y mettre les lanières d'aubergine à blanchir. Durée : il faut que les lanieres ne soient plus spongieuses et plutôt molles (10 à 15 mn).
3) Mettre les lanieres dans une passoire (comme pour les pâtes), bien presser, enlevez un maximum d'eau et de jus.
4) Laissez reposer 1 heure ou 2.
5) Mettre dans un saladier avec sel, huile d'olive, thym, origan et éventuellement piment, bien melanger.
6) Et hop, au frigo. Servez en entrée quand c'est froid, ou mieux le lendemain.
7) Présentez en vrac ou démoulez sur l'assiette avec un petit ramequin.

Posté par lyncee à 10:20 - Commentaires [0] - Permalien [#]